VIII Congrès de l’Association Internationale de Libre Pensée 2020 à Madrid “L’Ecole laïque et la laïcité dans l’Enseignement” – (Les attaques contre la liberté de conscience dans l’école d’aujourd’hui)

Aux organisation laïques, de libre pensée, humanistes, athées, obédiences maçonniques, organisations syndicales, communautés éducatives, organisations politiques et à toutes les entités, réseaux et plateformes qui luttent pour la séparation des religions et de l’Etat et pour un enseignement véritablement laïque.

Au nom de l’association Europa Laica (Espagne), qui fait partie de l’AILP, nous avons l’honneur de vous convoquer et vous inviter à participer au huitième Congrès de l’Association Internationale de Libre Pensée qui se tiendra à Madrid le 19 septembre 2020 et qui -cette fois-ci- aura pour thème “L’Ecole laïque et la laïcité dans l’Enseignement” – (Les attaques contre la liberté de conscience dans l’école d’aujourd’hui). Nous y aborderons les principaux défis de l’école actuelle, sous l’angle de la liberté de conscience.

Dans l’histoire de la Libre Pensée et du laïcisme, l’Éducation en tant que service universel et laïque a été une aspiration pour garantir l’émancipation des personnes. L’État laïc ne peut exister sans un service public universel éducatif laïc qui garantisse la liberté de conscience et constitue une digue contre les phénomènes de ségrégation sociale.

La séparation entre les religions et les États implique le principe de laïcité intégral des systèmes éducatifs, condition essentielle de la démocratie, qui doit protéger l’ École contre toute influence dogmatique pour qu’elle puisse contribuer à la formation d’une citoyenneté libre et éclairée, qui fasse preuve d’esprit critique et qui se base sur la lumière de la raison. La Libre Pensée a une approche internationale et la construction de la laïcité, qui varie en fonction du contexte historique et territorial, a un objectif international, comme principe essentiel de toute DÉMOCRATIE.

Historiquement, dans la plupart des pays, les confessions et le dogmatisme religieux ont traversé les systèmes éducatifs et les écoles des églises ont joué un rôle fondamental pour creuser encore plus la ségrégation sociale et éliminer l’autonomie de la personne.  Au jour d’aujourd’hui les églises continuent à détenir une position de force très puissante

dans de nombreux systèmes éducatifs, non seulement dans l’enseignement primaire et secondaire mais également dans l’éducation universitaire et post-universitaire.

L’école actuelle doit relever des défis importants en matière d’insertion dans un monde en mutation, puisque dans certains pays l’école est restée figée dans un modèle du XIXème siècle. Si l’immobilisme est en train d’éroder l’école, les tentatives visant à faire de l’enseignement un commerce florissant, au lieu d’un service universel basé sur l’intérêt général et l’égalité des chances, contribuent aussi à cette dégradation. Les systèmes éducatifs risquent de devenir des espaces qui amplifient la ségrégation sociale et les corporations religieuses sont d’ores et déjà en train de prendre les devants dans ce nouveau commerce.

Le programme et le formulaire d’inscription seront publiés le 20 février.

Soyez assurés que les participants seront accueillis à bras ouverts. Salutations fraternelles,

Antonio Gómez Movellán. Président de Europa Laica, au com du Comité Directeur.

Francisco Delgado (Coordinateur du Congrès)

Print Friendly, PDF & Email

También te podría gustar...