Por la laicidad en Europa

Convocatoria de una manifestaión europea en defensa de la laicidad

FEDERATION NATIONALE DE LA LIBRE PENSEE

10/12 rue des Fossés-St-Jacques 75005 Paris

Tel : 01.46.34.21.50 – Fax : 01.46.34.21.84 – Courriel : Libre.Pensee@wanadoo.fr

 

 

Pour la laïcité en Europe !

For secularity in Europe !

Für den Laizismus in Europa!

Per la laicità in Europa!

Para la laicidad en Europa!

 

 

Sous l’égide de l’IHEU (Union Internationale Humaniste et Laïque)

 

Contre l’Europe vaticane, cléricale et religieuse !

Contre  la préservation des privilèges des religions !

Contre l’officialisation de leurs existences dans les institutions !

Pour l’absolue liberté de conscience !

Pour la laïcité en Europe !

Pour la séparation des Eglises et des Etats !

 

Samedi 6 décembre 2003 à 14 H

Bourse du Travail – Annexe Eugène Varlin – Salle Hénaff

29 boulevard du Temple – 75003 Paris

Métro : République ou Filles-du-Calvaire

24 organisations laïques de 11 pays appellent au rassemblement européen

contre l’article 51 du projet de Constitution européenne

 

         La Fédération nationale de la Libre Pensée (France)

         La National Secular Society (Angleterre)

         La société Prometheus de Slovaquie.

         Le Centre anticonformiste d’Allemagne (le Bund Gegen Anpassung)

         La Fédération nationale des organisations de libre arbitre, de libre pensée, d’humanistes laïques d’Allemagne, présidée par le Docteur Muller.

         L’Atheist society d’Islande.

         L’Association pour la pensée libre d’Augsburg en Allemagne.

         L’Association Humaniste d’Islande.

         La Fédération de la Libre Pensée d’Autriche.

         L’Association polonaise des Libres Penseurs

         Le Parti Anticlérical du Progrès (Raison) de Pologne

         L’Union radicale-humaniste (Luxembourg)

         L’Union des Athées et des Agnostiques Rationalistes (Italie)

         L’ Union rationaliste (France)

         L’Associazone nazionale del Libero pensiero « Giordano Bruno » (Italie)

         Le Mouvement Europe et Laïcité – CAEDEL (Fance)

         Atheist Association (Finlande)

         L’Association pour la Liberté de conscience (Luxembourg)

         Les Athées de Catalogne (Espagne)

         Le Comité-Laïcité-République (France)

         Le Bund für Geitesfreiheit de Bayern (Allemagne)

         L’Union des Athées et des Libres Penseurs (Espagne)

         Europa Laica (Espagne)

–    British Humanist Association (Angleterre)

 

Pour la totale liberté de conscience

par la séparation des Eglises et des Etats 

et pour la laïcité en Europe !

 

Déclaration commune de la National Secular Society (United Kingdom)

 et de la Fédération Nationale de la Libre Pensée (France)

 

La Fédération française de la Libre Pensée et la National Secular Society d’Angleterre ont décidé de s’adresser en commun à l’ensemble des citoyens et des associations  qui luttent en Europe pour la laïcité, quelles soient rationalistes, sceptiques, libres penseuses, humanistes et laïques.

 

Actuellement s’élabore la future constitution de l’Union européenne. Les plus grandes menaces pèsent sur le principe de respect de la liberté absolue de conscience qui inclut la liberté de croire comme de ne pas croire.

 

La Charte européenne des droits fondamentaux garantit la liberté de religion et de changer de religion mais en aucun cas la liberté de ceux qui n’en ont aucune et qui veulent rester libres de toute influence religieuse. Ceci malgré le fait que près de 40% des européens n’ont aucune appartenance et pratique religieuse.

 

La Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme en son article 9 est censée garantir « la liberté de conscience, de pensée et de religion » mais la jurisprudence constante de la Cour européenne de justice considère que ces notions n’impliquent nullement la laïcité des institutions nationales et la séparation des Eglises et des Etats. Pour la Cour européenne, ni les religions d’Etat, ni les délits moyenâgeux de blasphème et les impôts d’Eglise ne sont contraires à cet article 9.

 

C’est dans ce contexte juridique et institutionnel que se poursuit la discussion de la future constitution de l’Union européenne. Certaines forces exigent une référence explicite à la notion d’un « dieu révélé » dans le préambule de cette constitution et la mention du « christianisme comme héritage culturel commun des peuples en Europe ».

 

Les lobbys cléricaux de toute nature, relayés par divers gouvernements, exigent que la déclaration N°11 d’Amsterdam soit intégrée sous la forme de l’article I-51 de la future constitution européenne. Rappelons que celle-ci ne vise qu’à garantir et à réactiver les privilèges antidémocratiques des Eglises et des religions dans les différents pays de l‘Union européenne, la plupart des pays garantissant déjà des privilèges immenses aux institutions religieuses, soit par un concordat ou par une religion d’Etat.

 

Si une telle disposition était adoptée, aucun peuple, aucune nation, aucun Etat en Europe ne pourraient jamais remettre en cause les religions d’Etat, les concordats, les délits de blasphème et les impôts d’Eglise tels qu’ils existent dans un grand nombre de pays sur le continent européen.

 

En effet, cet article I-51 prévoit des dispositions entièrement cléricales telles que :

«  – L’Union européenne respecte et ne préjuge pas du statut dont bénéficient, en vertu du droit national, les Eglises et les associations ou communautés religieuses dans les Etats membres…

 

          En reconnaissance de leur identité et leur contribution spécifique,  l’Union maintient un dialogue ouvert, transparent et régulier,  avec ces Eglises et organisations.»

 

C’est, non seulement, le maintien des privilèges antilaïques et antidémocratiques des Eglises, mais c’est aussi l’institutionnalisation des religions dans les institutions. C’est la négation de la liberté absolue de conscience des citoyens des différents pays, également une nouvelle violation du principe de l’égalité en droits des citoyens.

 

La National Secular Society et la Libre Pensée française appellent à une vaste action des partisans de la laïcité en Europe pour faire échec à cette offensive cléricale.

 

La Libre Pensé française et la National Secular Society appellent toutes les organisations rationalistes, sceptiques, libres penseuses, humanistes et laïques et les citoyens des différents pays en Europe

 

A participer au rassemblement laïque européen,

  

DEPART de METZ

Samedi 6 décembre à 8h30

Parking de la patinoire

Inscrivez-vous

Print Friendly, PDF & Email

También te podría gustar...